12 Aug

lotus-temple-delhiArchitecturalement un des temples les plus splendides de l’Inde, le Temple de Lotus de Delhi est prétendu par suite de sa forme d’une fleur de Lotus. Le temple a été complété l’année 1986 et des hausses à une hauteur de plus de 40 m. Placé sur des Collines Bahapur, il est le septième et les dernières maisons de Baha’i d’adoration dans le monde. Bahai Temple de New Delhi est un monument blanc de marbre conçu comme un lotus demi-ouvert.

Vingt-sept pétales de lotus géants de printemps blanc de marbre de neuf associations et passages pour piétons du temple. Ces passages pour piétons représentent les neuf chemins spirituels unifiants de la foi Baha’i. Des pelouses Exquisement avec la manucure entourent la construction(le bâtiment) du Temple de Lotus. Le silence est un pré-requis à l’intérieur du Temple de Lotus de New Delhi.Aussi, un besoins d’enlever les chaussures en entrant à l’intérieur. Composé de marbre, le ciment, le sable et la dolomite, ce temple est souvent égalisé avec l’Opéra de Sydney. Baha’i Temple à Delhi est souvent comparé à l’Opéra de Sydney.

(more…)

12 Aug

fort-rouge-delhiLe fort Rouge, aussi appelé Lal Quila, doit son nom à la couleur du grès rouge qui recouvre l’ensemble de la forteresse. Situé dans le quartier de Chandni Chowk, il est l’un des monuments les plus populaires de la ville de Delhi. Il a été inscrit au patrimoine de l’UNESCO en 2007.

On considère que le Fort Rouge représente l’apogée de la créativité moghole qui, sous l’empereur Shah Jahan, atteint un nouveau degré de raffinement. La disposition du palais est d’inspiration islamique, mais chaque pavillon dévoile des éléments architecturaux typiques des bâtiments moghols, reflétant une fusion des traditions perses, timourides et hindoues. La conception novatrice et le style architectural du Fort Rouge, notamment l’aménagement de ses jardins, ont fortement influencé les constructions et les jardins ultérieurs au Rajasthan, à Delhi, à Agra et dans les régions avoisinantes. (more…)

12 Aug

humayun-tombeauHumayun était le fils de Babur, le premier des grands conquérants Moghols, originaire d’Asie Centrale (l’actuel Ouzbekistan), et le père d’Akbar, le plus prestigieux des Grands Moghols. Humayun lui-même ne règna qu’une dizaine d’années au début du 16 ème siècle (1530-1539 puis 1555-1556). Sa veuve, Hamida Banu Begam, aussi connue sous le nom de Haji Begam, a commencé la construction de son tombeau en 1569, quatorze ans après sa mort. La tombe fut ensuite utilisée pour enterrer différents membres de la famille au pouvoir, et contient quelques 150 tombes, ce qui lui valut, à juste titre, son appellation de nécropole de la dynastie moghole. Bahadur le Schah Zafar avait pris le refuge dans ce tombeau avec trois princes pendant la première guerre d’indépendance (ap J.-C. 1857). (more…)